Six étapes essentielles pour organiser la veille stratégique.

six étapes.png

Les leaders d'aujourd'hui ne sont plus en mesure d'observer et de faire la veille continue des enjeux d'affaires qui arrivent. À défaut de temps, ils ont de plus en plus de crises à gérer et des décisions d'affaires de plus en plus complexes. Tel est le défi de la multiplication des canaux de communications.

 

Comment organiser une bonne veille stratégique? Comment savoir ce que fait votre concurrent pendant que vous êtes dans vos opérations régulières? Quelles méthodes privilégier pour identifier des pistes de solutions, des moyens novateurs de mener vos activités, des opportunités économiques en lien avec ce qui se dit sur vos compétiteurs, les nouvelles du jour, les analyses de votre industrie ou de votre créneau? Que dit-on au sujet de votre entreprise, votre association, votre OBNL, votre parti politique?

 

Tant de questions qui demeurent sans réponses, à partir du moment où une stratégie de veille n'est pas mise en place.

 

Six étapes pour mettre en œuvre une veille stratégique efficace.

1. Analyser vos enjeux prioritaires et vos défis importants à relever, le tout en gardant en tête la gestion de la priorité des enjeux organisationnels.

Une veille stratégique est toujours le fruit d'une recherche et analyse préalable. Quels sont les défis qui vous attendent, les interventions antérieures, la mémoire institutionnelle, ce qui fait que votre entreprise fonctionne rondement et surtout, ce que vous voulez transformer dans un avenir à court, moyen et long terme. Quels enjeux voulez-vous surveiller? Un nouveau joueur dans le marché, un changement de direction, de nouveaux partenaires, l'acquisition de nouveaux clients dans un créneau que vous n'aviez pas investi jusque-là, de nouvelles politiques publiques qui vous sont favorables ou défavorables, des vents contraires, des citoyens frustrés de vos opérations, une image de marque qui souffre ou plusieurs autres constats qui requièrent la mise en place d'une veille stratégique.

En résumé: Prioriser ses défis.

 

2. Définir le plan d'action: qui suivre, quels fils suivre, priorisation des méthodes d'observations ou d'influence.

Suite à l'analyse préalable à la veille, s'ensuit une détermination des fils à suivre, des personnalités à vérifier, des publications importantes à garder à portée de main, des documents publiés par les concurrents, des interventions dans les médias écrits ou électroniques, des fils de vos comptes de réseaux sociaux, des évaluations de votre entreprise par des clients ou des partenaires via les sites de recommandations corporatifs (notation)? Quels enjeux observer pour être au courant de ce qui touche votre entreprise, votre association, votre OBNL ou votre parti politique? Quels outils prioriser en fonction des observations à mener dans la stratégie de veille.

En résumé: Déterminer les source pertinentes à suivre.

3. Garder en tête la nécessité d'efficacité et de maximisation des résultats lors de la mise en œuvre de la veille stratégique.

Vous pouvez décider de faire la veille sur un enjeu à la fois, ou de faire une veille complète de l'ensemble de votre organisation et de ce qu'on dit de vous. C'est à vous, à titre de leader avec notre accompagnement, de faire la gestion des priorités de veille stratégique en faveur de votre développement des affaires. Écoutez-vous la bonne audience, est-ce que les gens qui vous critiquent ont une influence sur votre clientèle? Est-ce que vous êtes mentionné auprès de gens qui peuvent accélérer ou nuire à vos affaires, ou s'agit-il de gens qui sont très loin de vos activités commerciales? Beaucoup de questions qu'un leader en entreprise doit se poser pour optimiser le processus de veille que nous menons pour lui.

En résumé: Prioriser la veille et les objectifs de veille en fonction des enjeux de votre entreprise.

 

4. Faites le choix de vos outils de veille et des canaux à prioriser.

Le budget influence grandement les outils que vous pourrez mettre en place. Attention: je vous offre un petit truc gratuit. Toutes les entreprises devraient mettre une alerte Google sur leur propre nom, pour savoir tout ce qui passe via l'algorithme de Google à leur sujet. Vous pouvez aussi l'étendre à vos compétiteurs. Mais la véritable veille stratégique mène au principe du « Social Listening » (écoute sociale) et même à la gestion des médias sociaux. Évidemment, il est nécessaire aussi de s'équiper d'outils pour faire l'analyse en temps réel de ce qui pourrait se dire dans les médias, que ce soit à la radio, à la télévision, dans les journaux ou dans les publications spécialisées. La veille permet également d'organiser des actions de communications stratégiques qui pourraient aider votre organisation à réagir rapidement en cas de gestion de crise.

En résumé: Choisir les meilleurs outils de veille pour votre contexte.  

 

5. Évaluez le corpus de connaissances que vous avez pu accumuler, tout en l'organisant de façon à ce qu'il soit facilement transmissible.

À partir de la veille stratégique que vous menez, vous avez l'obligation d'organiser le savoir compilé ou obtenu. Rédiger un rapport de veille est une tâche fastidieuse, mais elle est nécessaire pour faire en sorte que le savoir stratégique soit transférable, aux parties prenantes. Lorsque vous mettez en place une veille stratégique, vous avez en quelque sorte l'obligation de partager le savoir que vous avez obtenu à vos pairs et aux autres qui peuvent soutenir votre leadership lorsque le temps de prendre des décisions complexes vient. Le savoir stratégique acquis par la veille organisée fait partie de la mémoire institutionnelle et permettra de simplifier les décisions à prendre, à condition d'avoir communiqué les informations aux personnes en position d'influencer le leader. Les faits viennent appuyer vos décisions et vous donnent les coudées franches pour la prise de décision éclairée.

En résumé: Véhiculer l'information obtenue à l'intérieur de votre entreprise, association, OBNL ou parti politique.

6. Agissez en fonction de l'information cumulée et dans votre propre intérêt et bâtissez votre stratégie.

L'accumulation du savoir stratégique vous permettra de mener des actions pour répondre aux défis de votre organisation et fonctionne en temps réel, pour vous alimenter dans vos décisions de plus en plus complexes. Quelles actions allez-vous mener à l'aide de l'information cumulée? Quelle crise pourrez-vous éviter? Quels nouveaux clients pourrez-vous convaincre de faire affaire avec vous? Quels nouveaux créneaux pourrez-vous développer? Déménager votre usine à l'étranger, est-ce une bonne idée? Rester de glace avec des citoyens qui s'opposent à vos projets, est-ce que c'est la chose à faire? Votre compétiteur s'attaque à vous directement, avez vous le nécessaire pour répliquer? Vous êtes en situation de crise, avez-vous les informations nécessaires pour répondre immédiatement? Tant de questions qui peuvent trouver réponse à l'aide de l'information cumulée à partir de la veille stratégique.

En résumé: Mener des actions stratégiques et réfléchies en fonction des informations stratégiques cumulées.